Le Libertinage et I'Histoire: politique de la seduction a la fin de l'Ancien Regime - Oxford University Studies in the Enlightenment 2005:11 (Paperback)
  • Le Libertinage et I'Histoire: politique de la seduction a la fin de l'Ancien Regime - Oxford University Studies in the Enlightenment 2005:11 (Paperback)
zoom

Le Libertinage et I'Histoire: politique de la seduction a la fin de l'Ancien Regime - Oxford University Studies in the Enlightenment 2005:11 (Paperback)

(author)
£60.00
Paperback 283 Pages / Published: 09/11/2005
  • We can order this

Usually dispatched within 3 weeks

  • This item has been added to your basket
Le roman libertin est un objet paradoxal: indissociable du siecle des Lumieres et de sa seduction raffinee, il apparait comme le meilleur representant d'une epoque traditionnellement associee a l'art de l'esprit et aux plaisirs du corps. Mais a qui tente de l'aborder de maniere synthetique et de l'envisager comme genre, il oppose sans cesse sa diversite: la seduction libertine oscille entre maitrise de l'implicite et grivoiserie obscene, extremement bonne compagnie et courtisanes des faubourgs. Pour surmonter cette heterogeneite, il faut peut-etre reinscrire ces uvres dans leur histoire: par le lien qu'il entretient avec les structures politiques et sociales de l'Ancien Regime, le libertinage subit necessairement les transformations qui affectent l'aristocratie dans la seconde moitie du siecle. Ses personnages, ses intrigues, la langue et les representations du corps qui le definissaient a l'epoque de Crebillon ne peuvent se maintenir a l'identique cinquante ans plus tard. D'autres publics, d'autres categories sociales, d'autres modes esthetiques prennent une importance croissante a la veille de la Revolution, et forcent les portes des boudoirs jusqu'ici preserves de toute intrusion exterieure: sous la pression d'un modele social en mutation, et d'une crise politique de plus en plus violente, le recit libertin se transforme, s'ouvre, mais ne disparait pas. Le paradoxe de cette survie merite donc d'etre interroge en profondeur: pourquoi l'esthetique libertine, d'essence aristocratique, survit-elle a l'abolition du systeme qui garantissait ses fondements? Comment reussit-elle a concilier seduction amoureuse et reflet des fermentationscontemporaines? Pour repondre a ces questions, c'est une lecture historique qui s'impose: les romans libertins doivent etre envisages, au tournant des Lumieres, comme des formes dynamiques. Leur ancrage dans l'Ancien Regime en fait meme les miroirs privilegies du basculement qui s'opere: en 1780, seduire ne s'envisage plus en dehors de l'histoire.

Publisher: Liverpool University Press
ISBN: 9780729408677
Number of pages: 283
Dimensions: 234 x 156 mm


MEDIA REVIEWS

'L'essai de Stephanie Genand equilibre de facon harmonieuse l'examen des grandes uvres (Les Liaisons, Faublas, Sade) et l'ananlyse de divers romans aujourd'hui oublies mais au contenu souvent tres instructif.'
- Zeitschrift fur franzoesische Sprache und Literatur, 118/3

You may also be interested in...

Napoleon
Added to basket
£30.00   £26.00
Hardback
The Strange Death of Europe
Added to basket
£9.99   £7.49
Paperback
Big Week
Added to basket
£8.99
Paperback
Red Famine
Added to basket
£10.99
Paperback
Arnhem
Added to basket
£25.00   £20.00
Hardback
The Sleepwalkers
Added to basket
SPQR
Added to basket
£9.99   £7.99
Paperback
Nein!
Added to basket
£25.00   £21.99
Hardback
The Witch
Added to basket
£11.99
Paperback
The Quest for Queen Mary
Added to basket
£25.00   £20.00
Hardback
The Soldier Who Came Back
Added to basket
The Shortest History of Germany
Added to basket
£8.99   £6.99
Paperback
Rome: A History in Seven Sackings
Added to basket
£10.99   £8.99
Paperback
Heimat
Added to basket
£22.00
Hardback
Roller-Coaster
Added to basket
£30.00
Hardback
The Diary of a Young Girl
Added to basket
£8.99   £6.99
Paperback

Reviews

Please sign in to write a review

Your review has been submitted successfully.